Le temps passe premier, Lior Guibert

 

Ce recueil est composé de poèmes écrits de 2007 à 2012, entre Paris, Trouville et Pétra. S’y décèle une écriture sinueuse, lancinante, qui sonde les mouvements d’une conscience attentive aux échos du lointain.

 

La poésie de Lior Guibert se manifeste tantôt dans le silence d’une chambre nocturne, tantôt derrière une fenêtre protectrice d’où observer un monde frappé de mutisme, mais surtout dans l’intimité d’une âme qu’il faut réapprendre à habiter.

 

Défi de taille : la quête du recueillement se mesure à la violence du sentiment. Parfois, le poème se mue en prière, et exprime la tension douloureuse vers une transcendance qui sans cesse désoriente. Ce « gouvernail des dieux » trace un itinéraire spirituel périlleux, frôle les précipices, et se confronte aux intempéries de la vie intérieure. Alors, tandis que le temps fait son œuvre, la poésie travaille en clandestine, et la pensée chemine – creusant un profond sillon, tout à la fois terrestre et céleste.

Le temps passe le premier • Lior Guibert

20.00€Prix
  • Lior Guibert

    • collection : "la Source & la Suite"
    • genre : poésie
    • date de parution : juin 2012
    • nombre de pages : 80 p.
    • format : 15 x 15 cm
    • isbn 
    • prix de vente : 20 euros

©2019 les Venterniers