Embarque 

emporte son lecteur au septième siècle, dans le froid et hostile marais audomarois. Avec Bertin, l'étranger, le croyant, le passeur, il faudra apprendre à rencontrer cette terre, ses habitants, "redessiner la carte", inventer un langage commun. Accomplir, sur l'Aa et dans le secret du coeur, le revirement fondateur. 

Dans ce récit, l'histoire tient bien moins que cet élan qui porte vers l'autre, vers soi. Bientôt la prose poétique se fait courant d'airs, brouillard, liquide, végétale, essentielle,

la prose faite du marais,

de ses couleurs, de ses mouvements, de sa puissance. 

 

jette-toi à l’eau il fait nuit encore qu’importe monte dans ton bateau sans rame ni voile ni gouvernail pliées les vergues et les bâtardes relégués les cordages oublie manœuvres courantes ou dormantes sans aide et sans recours ose les tours et les détours les passes improbables les impasses certaines n’aie pas peur la rivière te prend aujourd’hui ni arrêt ni escale qu’importe si la dérive est bon plein ou travers tu cours ta plus belle chance ta volonté se suspend en advienne que pourra quelle sera arrivée quel sera arrivage ne t’en inquiète pas en cette affaire tu ne décides rien réduits à néant ta commande et ta gouverne ton avis ton suffrage ton ordinaire hâte ta précipitation si souvent tu regimbes renâcles à obéir mais cette fois cela va de soi cette parole est faite pour toi embarque laisse tout là

Embarque • Florence Saint-Roch

22.00€Prix
  • Florence Saint-Roch est née en 1965 à Saint-Omer. Après avoir enseigné pendant presque vingt ans dans le secondaire et le supérieur, cette titulaire d’une agrégation de lettres et d’un doctorat (sa thèse intitulée Aux pieds de Flaubert a été publiée sous son nom, Florence Emptaz, aux éditions Grasset) a choisi, depuis 2008, de se consacrer à l’écriture et à la diffusion de la création littéraire. Elle est l’auteur de deux récits : Fête des mères (Stock, 2009 ; J’ai lu, 2011) et Divorces (Stock, 2011).

    Sous le nom de Florence Saint-Roch, elle mène également une activité d’écriture poétique, publiant ses poèmes en revue (Décharge, Terre à ciel, N4728…) ou encore chez les Venterniers (Aimer grand jour, 2015 ; Quand Ella se tait, 2016) et chez Tarabuste (Le Sens du vent, 2015). 

    • collection : "la Chambre forte"
    • genre : récit poétique et initiatique
    • date de parution : décembre 2017
    • nombre de pages : 60 pages
    • format : 12.7 x 18 cm
    • isbn : 979 10 92752 39 7
    • prix de vente : 22 euros

©2019 les Venterniers