les étoiles filantes de Mélanie Leblanc, lues par Claude Vercey (Décharges)

"Séduction de l'anaphore" : sous ce titre vous trouvez la chronique de Claude Vercey dans le dernier numéro de la revue Décharge. Il y présente judicieusement des étoiles filantes de Mélanie Leblanc avec les Cent lignes à un amant de Laure Anders, en évoquant le souvenir de Perec, ce qui ne peut que nous plaire. Si certains des souhaits ne l'ont pas touché, il relève tout particulièrement ceux-ci (et on aime y lire ce que cela dit du lecteur) :

Je te souhaite d’apprivoiser le monstre dans le placard.

Je te souhaite de trouver ce que tu ne cherchais pas.

Je te souhaite de t’enrichir dans la perte.


Un peu loin dans l'article on retrouve avec plaisir Jean Marc Flahaut et Thomas Vinau.

Son article est à lire ici

et nous le remercions vivement.




Rechercher sur ce site

Nous suivre sur les réseaux sociaux

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Twitter Icon
  • Noir Icône Instagram

© 2020 les Venterniers